Edifié vers 1242 par Gaston VII Moncade sur un emplacement stratégique, ce château fort devient le siège de la cour fastueuse du fameux Gaston Fébus au XIVe siècle. Aujourd’hui, le site est aménagé pour faire découvrir son histoire. Les intérieurs et le sommet du donjon sont ouverts au public en saison.

Un monument de 700 ans

Construit sur une butte, le château était protégé par 3 enceintes dont il ne demeure actuellement que quelques vestiges. Il est détérioré lorsque les français s’y refugient à l’occasion d’une tentative d’annexion du Béarn en 1569. Il devient propriété de la couronne de France en 1620 lors de l’intégration du Béarn. A partir de cette période, il abrite une garnison militaire jusqu’en 1685. Il est revendu par lots à des entrepreneurs en démolition au lendemain de la Révolution. Le logis seigneurial est alors ruiné. Son rachat par la municipalité en 1841 permet de sauver in extremis le donjon, même s’il est déjà amputé d’un étage.

Le donjon et le logis seigneurial

Le donjon, situé au centre d’une cour délimitée par une première ligne de fortification, est l’élément principal du château d’Orthez. Il est de forme pentagonal au sol et heptagonale à partir du premier étage. Composé de quatre niveaux séparés, son rez-de-chaussée est, selon la légende, le cul de basse fosse qui aurait servi de salle au trésor et de prison. Cette salle aurait été le lieu où s’est déroulé le drame de la cour d’Orthez : l’assassinat par Gaston Fébus de son propre fils. Le 1er étage était occupé par une salle des gardes, le seul accès possible au donjon par les étages du logis seigneurial. Les étages supérieurs semblent être destiné à des fonctions résidentielles. Ils sont équipés d’imposantes cheminées et de larges fenêtres à coussièges permettant de jouir du panorama de la campagne environnante. Ce donjon, haut de 33 m, offre un panorama exceptionnel à plus de 20 km alentour.

Il ne reste que quelques vestiges du logis seigneurial. Son apparence est pourtant assez bien connue par les descriptions contenues dans les chroniques de Jean Froissart qui y séjourne en 1388. Il comprenait un rez-de-chaussée et deux étages soutenus par trois piliers. Nous savons ainsi que le premier étage est occupé par un tinel et une galerie qui regarde sur l’esplanade. Le second est dédié à l'appartement vicomtal.

Un château inexpugnable

Le château est complété d'un ensemble défensif important dont l’un des rares fossés parementés existant en France.  Construit entre le XIIIe siècle et le XIVe siècle, il est remarquable en raison de sa structure géométrique originale. Son tracé ellipsoïdal associé à l’inclinaison de l’escarpe supprime tous les angles morts pour les défenseurs. En outre, l’enceinte qui protège l’esplanade du château etait équipée sur chacun des ses côtés d’un système original d’archères. Cette enceinte était équipée d’un châtelet qui renfermait l’équipement du pont-levis en son rez-de-chaussée aujourd'hui disparu. Le système défensif était renforcé par une barbacane.

Adresse

Rue Moncade

64300 Orthez

Localisation

Galerie

    Le château Moncade d'Orthez Le château Moncade d'Orthez Le château Moncade d'Orthez Le château Moncade d'Orthez Le château Moncade d'Orthez
< Retour à la liste des points d'intérêt