Cet ensemble forme un paysage original du territoire et plus largement du Limousin. C'est là que se rencontrent le plateau calcaire sédimentaire du Périgord, le bassin gréseux de Brive et les terrains cristallins. Les buttes qui émergent du paysage sont le prolongement des plateaux calcaires périgourdins dont elles sont les témoins.

Une forte couche sédimentaire s'est déposée au début de l'ère secondaire et a été décapée après le retrait définitif de la mer par les différents processus d'érosion. Ces buttes portent des villages perchés : Ayen, Saint-Robert, Yssandon. Le reste du paysage est marqué par la couleur étonnante des terres : « lie-de-vin », issue de la décomposition des grès rosés et rouges du bassin.

L'agriculture est ici dominée par l'élevage et la production du veau de lait élevé sous la mère. Les coteaux calcaires d'Ayen, de Saint-Robert, de Perpezac-le-Blanc et de Segonzac sont constitués de versants abrupts, peuplés essentiellement de pin sylvestre et de chêne pubescent. Les versants ouest et sud offrent, quant à eux, de vastes pelouses rares calcaires. Le sol très peu recouvert par la végétation se délite facilement. Plusieurs espèces d'orchidées et de fougères protégées y sont recensées. De nombreuses espèces de papillons strictement inféodées aux pelouses calcicoles sont également présentes.

Localisation

Galerie

    Le pays des buttes calcaires Le pays des buttes calcaires Le pays des buttes calcaires
< Retour à la liste des points d'intérêt