Pays d'art et d'histoire Vézère Ardoise

Situé entre Brive-la-Gaillarde et Uzerche, le Pays d'art et d'histoire Vézère Ardoise présente des paysages variés du fait de sa situation à la frontière du massif Central et du bassin Aquitain. Si la faille ardoisière marque la rupture entre ces deux ensembles, la Vézère contribue avec ses affluents à l'unité du territoire.

Des sites et monuments :  

L'occupation de l'homme sur ce territoire est attestée dès la préhistoire notamment dans la vallée de la Vézère et dans le bassin de Brive. La toponymie locale indique de nombreux sites gallo-romains (terminaisons en -ac des noms de lieux). Ce secteur connaît au Moyen Age un véritable épanouissement : développement du vignoble, implantations monastiques, édifications de forteresses, développement de cités marchandes... Avant de connaître des remous durant la guerre de Cent Ans suivis d'importantes reconstructions. De nombreux édifices et objets mobiliers en sont les témoins : cités médiévales de Donzenac, d'Allassac, de Saint-Robert ; églises romanes de Vigeois, d'Arnac, de Malemort, de Segonzac ; forteresses de Ségur-le-Château, de Pompadour ou du Saillant... Par la suite les guerres de Religion causeront d'importants dommages en de nombreux points du territoire avant que la Contre Réforme engendre un réaménagement et un embellissement des églises. L'époque contemporaine est marquée par l'apogée de la culture de la vigne et l'exploitation de l'ardoise. L'arrivée du chemin de fer s'accompagne d'une formidable reconversion agricole au profit des fruits et légumes primeurs qui feront la renommée du secteur d'Objat. Durant la Seconde guerre mondiale le caractère accidenté du territoire se révèle favorable à l'implantation des maquis (Vignols, Espartignac, Sainte-Féréole...). Le XXe comme le XXIe siècle sont marqués par des réalisations importantes sur le plan de l'architecture et du patrimoine : barrages sur la Vézère, cité sanitaire de Clairvivre, vitraux de Marc Chagall au Saillant (Voutezac) et du père Kim En Joong (Orgnac-sur-Vézère)..

Des paysages :

Le Pays d'art et d'histoire Vézère Ardoise est constitué de paysages de caractère. Ils sont le reflet de la richesse géologique de ce secteur. Au nord se sont les granites et les gneiss qui dominent, formant un plateau parcouru de profondes vallées. Au sud ce sont les grès du bassin de Brive. Entre ces deux entités, la faille ardoisière s'étend du sud-est au nord-ouest. La frange ouest du territoire, limitrophe du Périgord se distingue par la présence de buttes calcaires formant un paysage original en Limousin.

Des savoir-faire :

L’utilisation de l’ardoise est attestée, dans le bâti du Bas-Limousin dès le XIIe siècle en élévation mais également en couverture à partir du XIVe siècle en milieu urbain et au XVe siècle en milieu rural (habitat nobiliaire et fortifié). Pour sa fabrication, les outils, les gestes et les positions de travail n’ont pratiquement pas varié depuis des siècles. En effet, la structure géologique de l’ardoise de Corrèze est aléatoire, ce qui rend difficile, voire impossible, toute mécanisation de sa taille et standardisation de son aspect.

Des actions tout au long de l’année :

Le service animation du patrimoine, constitué de 4 salariés et volontaires en service civique, d'une importante équipe de bénévoles et de personnes ressources, met en œuvre le projet culturel du Pays d’art et d’histoire constitué d'actions diversifiées : 4 expositions itinérantes, 21 livrets de découverte du patrimoine pour enfants, 13 livrets de découverte du patrimoine pour adultes, des centaines de visites guidées, randonnées, visites théâtralisées, spectacles en théâtre d'ombres et ateliers du patrimoine pour les élèves. Le Pays d'art et d'histoire développe également une signalétique patrimoniale pour l'ensemble des communes de son territoire.

Adresse

Manoir des Tours

24, rue de la Grande Fontaine

19240 Allassac

Localisation

Galerie

    Vézère Ardoise Vézère Ardoise Vézère Ardoise Vézère Ardoise Vézère Ardoise Vézère Ardoise Vézère Ardoise